Ethereum at its highest price in 30 months – analysts expect further gains

In preparation for version 2.0, more than 100k ETH are currently being staked.

Analysts have high hopes for Ethereum prices in the coming months

Bitcoin is of course in the limelight with its relentless rally nearing its all-time high – Ethereum, on the other hand, is still a long way from its personal milestone.

As BTC climbed to its highest price since January 2018, Ethereum hit a new 30-month high of below $ 490. This step came early Wednesday morning and built on the dynamics of recent weeks.

This marks the highest price that Ethereum has seen since June 2018 – in the period after the crypto market bubble burst. This time around, things are moving in a more positive direction, and many industry watchers expect even bigger gains for ETH:

$ 800 is not an unrealistic target for ETH, it would currently still be 42% below its all-time high, while Bitcoin is currently only 12% below its own ATH.

Ethereum validator Tyler Smith has targeted a four-digit price for ETH for the first quarter of 2021 – provided the beacon chain is started and Bitcoin does not enter a major correction phase .

ETH 2.0 staking is progressing slowly

The momentum is likely to increase further if phase 0 of ETH 2.0 can actually reach its genesis this year. At the moment this seems unlikely as the first staking is only slowly gaining traction.

According to the last update of the ETH 2.0 staking progress bot, over 100k ETH have now been staked. This corresponds to just under 20% of the total amount that is required by November 24th to enable the genesis of the Beacon Chain on the predicted date on December 1st.

Little incentive to stake

Of the around 1.8 million ETH transfers out of Uniswap in the last week, only very few were included in the staking contract. 23.5% of that amount would be enough to achieve the goal – but the DeFi farmers have other ideas, and most of that has been shifted to alternative protocols like SushiSwap.

There is little incentive to stake ETH at the moment as there are no rewards until the main network launches. Given the one-year lock-up period, trading or farming seems to be the better choice right now for the majority of Ethereum holders.

La croissance des bitcoins est responsable de l’essor de l’adoption de la cryptographie dans les pays

Bitcoin est une pièce incroyablement attrayante, il n’est donc pas étonnant qu’elle attire les gens du monde entier pour qu’ils l’utilisent et oblige les banques centrales à l’accueillir.

Une grande partie du pouvoir de Bitcoin vient du fait qu’il s’agit d’un système de pair à pair où les gens peuvent directement transférer de l’argent sans délai.

Bitcoin a également une agilité internationale. Les gens en sont venus à reconnaître qu’il est bien plus abordable de transférer de l’argent entre les pays avec la pièce numérique que par l’intermédiaire d’une banque centrale. L’accès aux banques physiques est un inconvénient pour beaucoup, surtout en cas de pandémie où tout le monde veut rester isolé.

En quatre semaines impressionnantes, Bitcoin Evolution a réussi à augmenter de 50 %. Bitcoin a consolidé sa réputation de frapper fort en atteignant un prix incroyable pour la dernière fois en 2017.

Il n’est pas surprenant que la popularité croissante de la pièce de monnaie en ligne ait obligé les pays à agir rapidement. La Chine a continué à ouvrir la voie de la cryptographie, suivie par le Liban, l’Inde, la Mongolie, la Suisse, la France, les États-Unis et l’Amérique latine, pour n’en citer que quelques-uns.

Le bitcoin est l’une des plus importantes devises numériques. Des célébrités comme Charlie Sheen et David Hasselhoff ont fêté le 12e anniversaire de la pièce. Le 6 novembre, le prix des pièces a atteint 16 000 dollars, ce qui est étonnant, et la pièce a atteint un niveau record.

La Chine, une histoire à succès

Il n’est pas étonnant que la Chine ait lancé un Yuan numérique au début de l’année, en espérant voir des résultats positifs. Le mouvement de cryptage de la Chine a atteint les résultats escomptés, puisqu’elle a déjà vu 4 000 000 de transactions d’une valeur totale de 299 millions de dollars ce mois-ci. De nombreux pays cherchent à tirer parti de la popularité des monnaies numériques.
Liban

Le Liban a signé aujourd’hui pour le royaume crypto. Dans un rapport, le Liban a déclaré qu’il allait devenir crypto l’année prochaine. Bien sûr, le Liban veut injecter une partie du succès que Bitcoin a connu dans son économie paralysée.

Inde

L’Inde a connu une augmentation exponentielle de l’industrie de la cryptographie, surtout récemment, avec le lancement d’une nouvelle banque. Une banque en ligne britannique, Cashaa, a saisi l’opportunité du succès de Bitcoin pour annoncer aujourd’hui qu’elle allait ouvrir une banque crypto appelée Cashaa.
Mongolie

La Mongolie a annoncé que la crypto-banque serait également une réalité dans le mois où Bitcoin a commencé à grimper. La Banque de Mongolie prévoit de s’associer avec Hexland et Dello pour fournir des services en cryptocrédit.

Suisse

Fin octobre, la Suisse a également pris le train en marche. La banque russe Gazprombank a sauté dans le train de la cryptographie lorsqu’elle a déclaré ouvrir un service de cryptographie dans sa succursale suisse.
France

Juste avant la Suisse, une importante banque française, la Société Générale, a décidé de collaborer avec ConsenSys pour lancer sa propre cryptocourant en France.
Les banques américaines

Le contrôleur financier par intérim Brian Brooks a récemment confirmé que les banques américaines cherchaient de multiples façons de faire de la cryptographie.

L’Amérique latine

En octobre, un rapport publié par Chainalysis suggérait que la cryptoconnaissance pourrait engloutir et ressusciter l’économie des Amériques latines dans les dix prochaines années.

La récente montée en puissance des bitcoins, conjuguée à des facteurs économiques, a précipité les pays dans leur transition vers le monde de la monnaie numérique dès maintenant et non plus tard.